fbpx

Le verbe anglais « to scrap » facile à comprendre et retenir pour l’enfant

Donnez leur 2 langues et bien plus

Voici une transcription in extenso de la vidéo :

L’exemple d’aujourd’hui est le verbe skrapi. Il va s’écrire s, k, r, a, p, i car l’espéranto est phonétique, si on entend sk, c’est forcément s puis k, tous les sons k s’écrivent ave un k : skrapi. Donc l’enfant qui apprend l’Espéranto entre l’âge de 8 et 10 ans va associer le terme skrapi à l’action de gratter.

Gratter avec un couteau, gratter quelque chose se dit skrapi. Très facile à conjuguer puisqu’en espéranto, on va conjuguer tous les verbes au présent en –AS, donc Mi skrapas, juste avant, ça c’est du présent, juste avant J’ai gratté donc, Mi skrapis, et puis Je vais de nouveau gratter : Mi skrapos au future, il aura juste –US pour le conditionnel et –U pour l’impératif.

Vous savez conjuguer tous les verbes à toutes les personnes, à tous les temps, puisqu’il suffit de connaître ces cinq formes.

Donc très facile à mémoriser, très facile à utiliser. Ce qui veut aussi dire que l’enfant qui utilise l’espéranto, même à raison de 160 heures en 2 ans, va associer naturellement un sens à ce verbe s’il le rencontre. Et quand plus tard il va rencontrer le verbe anglais to scrap, il va naturellement associer son sens à ce qu’il connaît déjà.

Et c’est ainsi que l’espéranto permet d’accélérer l’apprentissage ultérieur des langues étrangères, lorsqu’on peut transférer des racines qui sont issues de ces langues puisque l’espéranto n’a rien d’artificiel, toutes les racines qui sont présentes dans l’Espéranto ont été prises dans des langues existantes.

Merci de votre attention et à bientôt.

Êtes-vous prêt à passer à l'action pour changer radicalement le destin de vos enfants ?

Si c'est le cas, prenez rendez-vous ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *