browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Un spectacle pour enfant bilingue

Posted by on 27 novembre 2012

J’étais dimanche à un spectacle de marionnettes en allemand, pour enfant bilingue, organisé par l’association pour le bilinguisme Kinderlaterne. Le spectacle était en allemand et intitulé Der Kleine Maulwurf.

Pourquoi une association française organise-t-elle des spectacles en allemand ?

L’association fait la promotion du bilinguisme précoce et la plupart de ses membres ont leurs enfants scolarisé en section bilingue paritaire, l’enseignement se déroule en français durant 13 heures et en allemand selon la même quotité horaire. Les spectacles sont un moyen d’augmenter l’ancrage culturel de l’allemand dans le quotidien des enfants. C’est aussi un moyen de sortir la langue du cadre de l’école. Il ne faudrait surtout pas que l’allemand soit vu comme une matière scolaire par les enfants, alors que c’est un vecteur de connaissance.

Les familles bilingues présentes

Pour la plupart des enfants des sections bilingues, les parents ne sont pas des couples mixtes. Les deux parents sont francophones et certains ne parlent même pas allemand. L’association est donc très importante pour donner un corps à la langue. Kinderlaterne organise également des ateliers en alsacien, car l’enseignement scolaire a lieu en Hochdeutsch, une langue un peu artificielle. Il n’est que la forme écrite de notre langue de culture, l’alsacien.

Parmi les 70 personnes présentes dans la salle, quelques couples avaient un bilinguisme précoce français-alsacien. Il est bien complété par l’école en Hochdeutsch. Cette diglossie est gérée par les suisses, nous pouvons également le faire en Alsace.

Parmi les autres types de public que j’ai remarqué, figuraient quelques couples mixtes binationaux français-allemand qui sont porteur d’authenticité pour les autres enfants. C’est une grande chance que d’avoir des enfants locuteurs natifs dans la salle de classe et durant les spectacles.

Le reste du public était constitué de familles francophones, comme nous finalement, mais qui construisent un bilinguisme précoce sur l’allemand à l’aide de l’école. Nous étions les seuls à construire un bilinguisme avec l’allemand par le truchement de l’espéranto. Les autres parents sont toujours étonnés de nous voir dans cette association, mais ils seraient encore plus étonnés de voir le niveau atteint par Amy en allemand. A tel point qu’elle a refusé de venir pour ce spectacle trop enfantin.

Image de la taupe, un spectacle pour enfant bilingue

La petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête
Crédit photo : Marotte figurentheater

Le résultat pour nos enfants bilingues

Mary est venue cahincaha mais a avoué ne pas s’être amusé. Il faut dire qu’elle est touchée par la dissonance linguistique du bilingue. Elle n’a pas le niveau pour tout comprendre car l’allemand n’est que sa troisième langue, mais la quête de la petite taupe, qui cherche à savoir qui lui a fait caca sur la tête, ne l’amuse plus car c’est vraiment trop stupide pour son âge mental (10 ans). A l’inverse, à 6 ans, Jenny ne comprend pas tout non plus mais cela ne la gêne pas, et elle apprécie un spectacle dont l’âge mental est adapté.

Plus vous attendrez pour ouvrir le cerveau de votre enfant à deux langues, plus vous serez confronté à ce mur. La différence entre ce que l’on peut exprimer et ce que l’on souhaite dire devient trop importante et rend l’apprentissage de plus en plus pénible. Il faut attendre la capacité de l’adulte à relativiser pour accepter de se forcer à suivre des histoires aussi ridicules.

Pour ma part, je n’ai pas tout compris, mais j’ai bien rigolé en voyant le lapin déféquer des smarties.

ouvrez-cerveau-petit Découvrez
les 7 clés pour donner une seconde langue naturellement à votre enfant en vous inscrivant ci-dessous :
pour recevoir des conseils pour ouvrir le cerveau de vos enfants à 2 langues. En cadeau, je vous offre mon livre et des interviews inspirants ! Conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès et de modification de vos données que vous pouvez exercer dans chaque message reçu, et cette liste est déclarée à la CNIL sous le n°1652673.

3 Responses to Un spectacle pour enfant bilingue

  1. Dominique C

    Je connais l’histoire de cette petite taupe, par l’album en français que mon petit-fils (de 4 ans1/2 maintenant) a reçu en cadeau.
    Je ne suis pas certaine que je pourrais comprendre un spectacle en allemand sur cette histoire, et cela me console que toi non plus, Cyrille!

    Mais je me dis: pourquoi pas une version en espéranto???
    Car Eole, mon petit-fils, a été initié par « Mazi », et grâce aux livres animés de « bookbox ». Maintenant, après environ 18 mois de cette initiation entièrement libre et ludique, mais en « pointillés », apparaissent les premiers « fruits ». L’enfant fait moins de deux séjours chez nous par mois, mais tout de même il bénéficie de plusieurs « séances » chaque fois (un peu moins en été, puisqu’il passe alors plus de temps dehors avec son grand-père très peu espérantophone). Nous commençons à lui parler pour dire des choses simples. Il comprend.

    J’ai remarqué que lors des visionnages de « Mazi » (toujours libres, non imposés, et il arrête quand il veut, généralement au bout de 20 mn environ) il lui arrive de plus en plus souvent de répéter (ou plutôt de dire le texte) simultanément avec les personnages du dessin animé.

    Je suis très curieuse de savoir ce qui va se passer en CP, quand il va commencer à recevoir ses premières leçons d’anglais: sera-t-il plus à l’aise que les enfants qui n’ont jamais été en contact avec « une autre façon » de dire les choses? Je l’espère…
    Gardera-t-il un lien privilégié avec cette langue auxiliaire construite et « propédeutique » dont j’ai voulu lui faire le cadeau? Je l’espère aussi!!!

    • Cyrille, le praticien du bilinguisme

      Salut Dominique,
      Christof Frank fait parfois des spectacles en allemand et en espéranto mais cette fois il s’agissait d’un comédien purement germanophone.
      J’ai remarqué que Mazi est un plus qu’un cours pour apprendre la langue. C’est un véritable outil culturel. Les denaskuloj ont en commun de connaître Mazi par coeur. Imagines que Jenny logeait dans la ĉambro numero 19 cet été ! Quel délire avec ses soeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *