class="post-template-default single single-post postid-279 single-format-standard" onresize="resized();" onload="resized();">
     
 
     

Mon premier vorlesetag

J’ai assisté à un “der Vorlesetag” pour la première fois !

C’était quand je suis allé à l’école à Leipzig pour la première fois de mon séjour. Cette école se trouve au centre-ville, ses élèves vont de la 5 ème classe à la 12 ème (c’est-à-dire du CM2 à la terminale).

image gymnasium Emmanuel Kant

Le gymnasium Emmanuel Kant à Leipzig où j’étais à l’école durant 2 semaines

Mais mon premier jour n’était pas un jour de cours comme les autres: c’était le “Vorlesetag”. A chaque fin d’année scolaire, tout les élèves de 8 ème (équivalent de la 4 ème) choisissent un livre par groupe de 3 pour le présenter aux plus jeunes et leur donner envie de le lire. Il y a énormément de groupes et il n’y a que 3 créneaux. Les élèves s’inscrivent sur des feuilles dans l’entrée pour aller voir les livres qui les intéressent. Chaque présentation dure 45 minutes et les spectateurs sont une dizaine. Un professeur assiste aussi à la présentation du groupe.

1ère présentation: der Schrecksenmeister

La 1ère présentation à laquelle j’ai assisté était celle du groupe de ma correspondante. Je les avais déjà entendu s’entrainer et je savais donc de quoi parlait leur livre. Ce livre est compliqué, au bout de 3 écoutes de leur passage choisi, je n’ai même pas compris la moitié.
Ce qui m’a plu dans leur présentation, c’est qu’ils ont joué l’auteur qui venait présenter son nouveau livre à l’éditeur. Mais une personne de leur groupe parlait dans sa bouche et était difficile à comprendre.
Ensuite, j’ai suivit la petite sœur de ma correspondante qui est en 6ème.

2éme présentation: “Erebos”

La 2ème présentation était au sous-sol, la salle m’a fait pensé à un château à cause de ses voutes. C’était la 1ère fois que j’entendais cette présentation et tous les autres spectateurs ne connaissaient pas le livre. Elles ont commencé par nous jouer une petite scène du livre, mais je ne l’ai pas comprise car elle était hors-contexte. Elles parlaient rapidement même si elles articulaient bien et c’est la présentation que j’ai le moins bien comprise.
Mais, elles ont eut une bonne idée, c’est qu’elles avaient fait des étiquettes avec les noms des personnages et qu’elles faisaient venir le public pour les figurer et les présenter.

3ème présentation : ”Miesel und der Kakerlakenzauber”

La sœur de ma correspondante avait déjà lu ce livre. Pendant la récréation, je lui ai donc demandé de me raconter les grandes lignes de l’histoire en Espéranto.
Cette présentation a eu plus de spectateurs que les autres et c’est celle que j’ai préféré et que j’ai le mieux comprise. Elles parlaient plus lentement et articulaient plus, mais surtout elles utilisaient des mots plus simples. Leur présentation était aussi plus visuelle parce qu’elles ont fait venir le public devant mais qu’elles leurs ont donné un objet qui jouait un rôle important dans l’histoire. Ainsi, le personnage principal a reçu une carotte et son ennemi, une locomotive jouet en plastique, ce qui nous a encore plus intéressés. Elles ont aussi beaucoup interagit avec nous. Elles nous racontaient l’histoire, puis s’interrompaient et nous demandaient notre avis sur la suite. Tout le reste du public a aussi beaucoup aimé la présentation.

Image salle de cours en Allemagne

Un cours normal en Allemagne, cachée au fond de la classe (Je n’étais pas autorisée à avoir un téléphone en cours).

Je suis contente d’avoir pu assister à ce “Vorlesetag” parce que c’était plus vivant qu’un cours normal, que c’était la 1ère école où je vais qui fais cela. C’est une bonne idée car cela fait interagir les différents niveaux, cela habitue les plus âgés à parler en public, à présenter quelque chose simplement…
Et puis, maintenant, si un jour je dois présenter un livre à des enfants, j’ai plein de bonnes idées.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This entry was posted on 11 septembre 2013 and is filed under Témoignages. Written by: . You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.