browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Un séjour linguistique, mais lequel ?

Posted by on 31 mai 2013

Cet article est sponsorisé même si le sponsor n’a eu aucune influence sur le contenu de l’article.

Nous sommes en train de franchir une nouvelle étape dans notre projet familial. Amy va repartir à l’étranger pour un séjour linguistique et culturel mais, pour la première fois, c’est en anglais que cela se passe. Le but est de découvrir Londres et de voir comment vivent les anglais.

Pourquoi part-elle si tard en séjour linguistique en anglais ?

Souvenez-vous du contexte. Nous sommes tous francophones et nous vivons en France. Notre stratégie est d’avoir des enfants bilingues en exploitant les ressources de notre environnement. Près de nous se trouve l’Allemagne, l’école enseigne l’allemand dès la maternelle et l’espéranto est disponible partout. Il n’y a qu’à se baisser pour le ramasser. Tout le monde peut s’intéresser à l’espéranto et l’introduire chez lui !
Voilà pour nos 3 ressources.

Comme si le Saint-Esprit tombait tombait sur Esperanto-Garden

Comme si le Saint-Esprit tombait sur Esperanto-Garden

Nous avons rendu nos enfants bilingues français-espéranto pour les envoyer très tôt en séjour linguistique, que nous organisons nous-mêmes, dans des familles espérantophones et en les scolarisant en Allemagne. Amy est ainsi partie plusieurs semaines.

La place de l’anglais là dedans ?

Dans notre famille, l’anglais ne vient qu’en 4ème langue et n’est commencé qu’en classe de 4ème.
Nos enfants font de l’anglais en tant que LV2, ce qui est de plus en plus rare en France. Le manuel d’anglais d’Amy date de 2004 et je me doute qu’ils auront du mal à en changer. Le marché de l’anglais LV2 s’est tellement rétréci qu’il n’intéresse plus les éditeurs.
Notre fille n’a donc qu’une année d’anglais derrière elle et la voilà embarquée dans un séjour linguistique et culturel organisé par son collège.

La formule du séjour linguistique par un voyagiste

Ils ne sont que 4 enfants LV2 parmi 50 enfants que les professeurs emmènent à Londres. Ils voyagent en bus et ferry et seront logés chez l’habitant en banlieu londonienne.
Leur programme n’est pas que linguistique, ils n’ont d’ailleurs pas prévu de cours d’anglais, mais surtout axé sur l’aspect culturel. Ils ont prévu une journée à Brighton ainsi qu’à Oxford et les traditionnels Tour de Londres, Tower Bridge, Covent Garden, un tour en bateau sur la Tamise etc…

Le point qui me semble très intéressant est d’être logé par petits groupes, 2 ou 3 français immergés dans une famille pour la soirée. Je suis curieux de voir comment Amy va s’en sortir, même si tout dépend des hôtes. Quoi de commun entre des upper-class éduqués et polyglottes, qui ont voyagé et qui souhaitent simplement un échange interculturel, et des lower-middle class qui cherchent un complément de revenu, sans avoir ni le temps ni la place pour un échange linguistique ou culturel ?

Tout dépend du savoir-faire de l’organisme qui sélectionne les familles. Ma petite sœur est partie en échange linguistique quand elle avait 16 ans et elle s’est retrouvée avec 2 scandinaves dans un gourbi, tellement sale, qu’elles ont changé de famille au bout de 2 jours. Vous comprenez pourquoi je me débrouille seul très souvent. Mais pour 50 personnes, je ne sais pas faire. C’est un vrai emploi à temps plein qu’exercent les organismes de séjour linguistique comme esl.ch/fr.

Préparer l’aspect culturel du séjour linguistique

Comment s’assurer que les élèves ne vont pas simplement se balader en prenant Big Ben en photo et chahuter en groupe ?

Je trouve qu’ils ont bien préparé leur voyage. Les 50 élèves ont un accompagnement éducatif d’une heure par semaine du mois de mars à juin. Ils étudient les sites qu’ils vont visiter. Ils voient l’histoire de la Tour de Londres avec les épouses d’Henri VIII. Ils découvrent le parlement avec Guy Fawkes qui tenta de le faire sauter. Ils s’exercent à la conversion Livres-Euros et étudient du vocabulaire spécifique.
Sur place, des questionnaires d’observation sont prévus pour les rendre attentifs et actifs. J’ai toutefois un doute sur leur capacité à capter les bonnes informations s’ils doivent les puiser dans le discours oral d’un guide. Un an d’anglais ne suffit pas pour cela. Je me suis retrouvé dans une situation similaire quand je suis arrivé à Oxford. J’ai tout de suite visité les collèges emblématiques ouverts au public car c’était la fin de l’été, et ils ferment à la mauvaise saison. J’ai le souvenir que je ne comprenais pas tout lors des visites guidées. La différence avec Amy est que j’avais 10 ans d’anglais derrière moi !

Les résultats attendus et prévisibles de ce séjour linguistique

Je m’attend à ce qu’Amy se sente frustrée parce que je sens bien qu’elle aimerait que son niveau d’anglais rattrape son aisance en allemand et en espéranto. Il y a donc urgence à la plonger dans le bain linguistique de l’anglais. J’espère juste que la découverte culturelle, et les aventures vécues avec les copines, vont lui donner le fondement émotionnel pour s’approprier l’anglais.

Des enfants en séjour linguistique

Des enfants français, allemand, anglais et croates jouent ensemble.

Ceux qui me suivent savent que je me contente pas d’espérer, je préfère passer à l’action mais on ne peut pas tout contrôler. Lors de son dernier séjour en Bavière, elle m’a raconté s’être réfugiée un soir en pleurs dans les toilettes, pendant 2 heures, pour avoir la paix et se couper de la famille d’accueil.

Il faut accepter une part de risque et d’échec car sinon la peur paralyse. J’ai tenté de scolariser Amy à Cambridge durant le mois de juin mais j’ai échoué. J’aurai pu prévoir un séjour linguistique par un organisme mais cela aurait empiété sur du temps consacré à l’espéranto avec nos amis. Je suis confiant, l’été m’apportera de nouvelles idées.

Et vous, avez-vous eu des expériences mémorables en séjour linguistique ?

ouvrez-cerveau-petit Découvrez
les 7 clés pour donner une seconde langue naturellement à votre enfant en vous inscrivant ci-dessous :
pour recevoir des conseils pour ouvrir le cerveau de vos enfants à 2 langues. En cadeau, je vous offre mon livre et des interviews inspirants ! Conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès et de modification de vos données que vous pouvez exercer dans chaque message reçu, et cette liste est déclarée à la CNIL sous le n°1652673.

8 Responses to Un séjour linguistique, mais lequel ?

  1. Séjour linguistique australie

    J’ai déjà fait un séjour linguistique au Canada, c’était pas mal mais si vous voulez apprendre l’anglais, je vous conseille plutôt d’aller en angleterre ou en australie. Il vaut mieux être au coeur du pays et donc de la langue pour l’apprendre correctement. Je pense que 6 à 8 mois dans le pays doit suffire pour apprendre la langue non ?
    En tout cas, j’aimerais bien repartir mais je réfléchi encore à propos d’une destination anglophone autre que celles que j’ai cité.

  2. Séjours linguistiques Miami

    J’ai déjà effectué un séjour linguistique à Miami pour mes 18 ans, c’était super. On était bien encadré et j’ai fait de très gros progrès en anglais !

  3. Delphine

    J’ai eu l’occasion de partir en Australie et en Angleterre en séjour linguistique. Je pense que pour une première immersion l’Angleterre, c’est beaucoup mieux. Plus proche et plus facile d’accès du coup, j’étais plus rassurée de partir à Londres qu’à l’autre bout du monde. Je suis tombée dans une famille d’accueil avec laquelle le courant est très bien passé et j’ai adoré l’ambiance londonienne. Je garde un excellent souvenir de mon séjour et ne demande qu’à y retourner ! J’espère qu’Amy aura autant de chance que moi.

  4. Cyrille, le praticien du bilinguisme

    Bonjour Delphine,
    La chance est une compétence et je pense qu’elle s’adaptera. Même si cela se passe mal, elle aura à peine quelques jours pour se préparer à partir à l’école en Allemagne. Et cela dissipera d’éventuels mauvais souvenirs.

  5. Excellencia : séjour linguistique

    Bonjour,

    J’ai eu la chance de passer un séjour linguistique en France, c’était super génial, j’avais l’occasion de perfectionner mon niveau de français.
    Je répéterais l’année prochaine mon séjour!!

  6. Visiter site internet

    Toujours aussi agréable de vous lire, mes compliments !

  7. séjour linguistique allemagne

    Difficile de choisir un séjour linguistique devant la multiplicité des offres, personnellement, j’ai privilégié l’aspect culturel pour mon séjour linguistique en Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *