Apprendre des mots est un jeu d’enfant

Donnez leur 2 langues et bien plus

Quand on apprend du vocabulaire dans une langue étrangère, il est beaucoup plus facile de le mémoriser s’il est appris dans le contexte, en étant associé à des images et entendu. Cela devient un jeu d’enfant !

Comment faire ? Regardez ces vidéos de la rubrique « Vivre les mots« .

Tous les mardis, je vais publier une vidéo sur la chaine des enfants bilingues qui

  • vous donne un contexte dans l’introduction
  • montre un dessin
  • fait vivre un mot, un verbe ou une expression

Le premier de la série : Das Schaf


Transcription in extenso de la vidéo :
L’Espéranto a pour particularité que l’enfant va apprendre du vocabulaire et des règles de grammaire simples qui vont lui faire utiliser des mots dans certains contextes. Donc ces mots vont prendre un sens. Alors aujourd’hui nous allons voir le mots ŝafo. Je l’écris ŝafo, un son égale une lettre, donc sh nous donne ŝ, le a est un a, f et o : ŝafo. ŝafo,c’est…vous allez voir mon talent de dessinateur. Vous avez reconnu : un mouton. Dessine-moi un mouton, d’où vient ŝafo. Ŝafo va prendre ce sens là chez l’enfant et lorsqu’il va commencer à apprendre l’allemand, il va rencontrer quelque chose qui s’appelle das Schaf comme par hasard. C’est aussi un mouton. Et ainsi on aura un transfert du terme ŝafo déjà associé à mouton vers das Schaf. Là où l’Espéranto est vraiment intéressant, c’est que si vous enlevez le–O et vous mettez un –A, vous obtenez désormais l’adjectif. Alors ne me demandez pas quel est l’adjectif en allemand : je…est-ce que c’est schäflich, c’est possible. En français, pour passer de mouton à l’adjectif, est-ce que vous savez quel est l’adjectif du mouton ? Ovin, il me semble. Beaucoup plus simple de transformer ce –O en –A car tous les adjectifs finissent par –A et tous les mots finissent par –O en Espéranto. Merci de votre attention et à bientôt.

Êtes-vous prêt à passer à l'action pour changer radicalement le destin de vos enfants ?

Si c'est le cas, prenez rendez-vous ci-dessous

Une réponse

  1. […] peut le relier à une expérience vécue. Jenny, ma petite bilingue, a choisi qu’après le mouton, je devais publier […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *