browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Les erreurs de l’enfant bilingue dans la langue 2 à l’âge de 6 ans

Posted by on 6 septembre 2012

Avez-vous déjà essayé de comprendre l’anglais d’un enfant de 6 ans ?

Pas facile car la prononciation est encore « enfantine », et pourtant, il va bientôt vous dépasser en terme de richesse de vocabulaire.

Chez l’enfant bilingue, le même phénomène se produit avec des contaminations d’une langue à l’autre.

Les interférences entre les deux langues sont inévitables et assez amusantes pour un observateur extérieur. Les proches de l’enfant vont comprendre ce qu’il dit, ce qui ne sera pas le cas de gens qui le rencontrent pour la première fois. Surtout s’ils ne parlent que l’une des langues utilisées.

Est-ce que le jeune bilingue précoce tâtonne deux fois plus pour trouver la bonne formule ?

On pourrait essayer de le lui demander mais je pense sincèrement que c’est une question d’adulte, pour adulte, dont la réponse n’intéresse que les adultes. Et j’ai déjà vu un journaliste rater son interview d’une jeune quadrilingue avec ce genre de considérations d’adultes. Est-ce qu’on vous demande pourquoi vous avez appris votre langue maternelle ?

Contentons-nous d’observer les interférences les plus amusantes. A 6 ans et demi, j’observe les erreurs suivantes chez ma fille :

Les erreurs de prononciation sous l’influence du français

Elle aspire relativement bien le h mais pas pour hundo qui devient undo. Heureusement, ce mot n’a pas de sens. Elle essaie d’améliorer en prononçant fundo, mais ce son n’a pas plus de sens. Peut-être n’entend-elle pas la différence ?

Image d'un chien sur un papyrus

Comment prononcer le mot chien sans erreur ?
Crédits photos : Morguefile.

De la même manière, haroj devient aroj, ce qui est plus génant car aroj signifie des collections. Selon le contexte, on comprend qu’elle parle des cheveux.

Plus rarement, le verbe avoir devient avi qui n’a pas de sens.

Certains me demanderont Pourquoi avi n’a pas de sens ? C’est le verbe avoir!.
Et bien non. avi sans l’aspiration du h n’a pas de sens et c’est justement ce genre de compétences que l’on cherche à donner au jeune bilingue précoce.

Les français ont tendance à sous-estimer ces erreurs de prononciation car elle n’auraient pas d’incidence sur du français, mais elles gênent considérablement la compréhension par les locuteurs des peuples qui ont des langues à accent mobile. Or, ils sont majoritaires en Europe. Faites la même chose en anglais et parlez d’une voix monocorde, vous serez compris uniquement par les français !

En allemand, je me fais tancer par ma fille ainée quand je confond une cerise avec une église, mais en tant qu’adulte, je ne peux plus rien y faire. J’entends la différence mais prononcer de deux manières différentes requiert beaucoup d’effort. Je ne dis pas que c’est impossible mais j’ai autre chose à faire dans la vie, au contraire d’un enfant.

Les mots totalement inconnus

Ma fille n’arrive pas à mémoriser le sons d’une boite, skatolo, qui devient kastolo. Ce mot n’a pas de sens mais sa proximité phonétique rend la correction difficile car l’interlocuteur a tendance à entendre ce qui fait sens et ne pas remarquer le gargouillis erroné.

Il m’arrive de m’interroger

Pourquoi parle-t-elle de kastelo, un château dans ce contexte ?

Image d'un château

Le château de Grésillon très connu en Espérantie

Pour l’anecdote, pour les transcriptions de textes, il est courant d’utiliser des réviseurs qui ne comprennent pas la langue qu’ils contrôlent car ils n’interprètent pas ce qu’ils lisent et détectent mieux les erreurs.

Je me bats également contre le mot tento, qui n’a pas de sens, au lieu de tendo, qui signifie une tente. A chaque correction, elle est capable de dire qu’en français, on dit tente. Le concept est compris, stocké une seule fois dans le cerveau avec deux formes verbales, dont l’une est, pour l’instant, erronée. C’est une caractéristique du bilinguisme précoce simultané.

Elle bouche les trous en inventant selon les besoins. Quand l’adverbe antaŭ lui manque, je découvre parfois aven en lieu et place pour exprimer avant.

Cette distinction des sons n’est pas encore totalement acquise car je constate également des confusions entre rajti, avoir le droit et rajdi, chevaucher.

Les erreurs de grammaire

Le français ne distingue pas

je joue avec ma copine de je joue avec ma poupée.

L’espéranto distingue les deux et elle utilise systématiquement kun, qui signifie avec à la place de per, qui signifie au moyen de.

Cette distinction vient des langues slaves. J’ai déjà dû le répéter cent fois mais je gagnerai !

De la même manière, elle utilise souvent de, qui a le même sens qu’en français mais avec un usage plus restreint, à la place de pri. Au lieu de dire Mi parolas pri mia amiko, elle dit Mi parolas de mia amiko. C’est un calque de la phrase française je parle de mon amie. Les calques sont la marque du manque de cloisonnement entre les deux langues.

Elle fait peu d’erreur d’accusatif en tant que complément d’objet direct et semble s’en servir naturellement. Elle corrige même parfois sa sœur plus âgée.

Enfin, la transitivité de certains verbes les plus subtils n’est pas acquise. Rien d’inquiétant, car les monolingues francophones du même age ne savent même pas que ce concept existe aussi en français.

Les confusions entre les corrélatifs

Elle confond systématiquement kion, ceci, avec kiam qui signifie à ce moment. Kiam est pourtant un des corrélatifs les plus simples à utiliser.

L’usage de l’écrit nous dira si c’est un problème de compréhension des concepts, d’audition ou de maturité linguistique.

En conclusion, quand un enfant grandit de manière bilingue, il acquiert deux langues maternelles d’un seul coup mais il faut lui laisser le temps de ranger tout les morceaux dans les bonnes cases.

ouvrez-cerveau-petit Découvrez
les 7 clés pour donner une seconde langue naturellement à votre enfant en vous inscrivant ci-dessous :
pour recevoir des conseils pour ouvrir le cerveau de vos enfants à 2 langues. En cadeau, je vous offre mon livre et des interviews inspirants ! Conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès et de modification de vos données que vous pouvez exercer dans chaque message reçu, et cette liste est déclarée à la CNIL sous le n°1652673.

Ce que vous aviez en tête en arrivant :

  • comment fonctionne le cerveau dun bilingue
  • enfants bilingue probleme de prononciations

3 Responses to Les erreurs de l’enfant bilingue dans la langue 2 à l’âge de 6 ans

  1. valer

    il me semble que l’erreur skatolo/kastolo est du même type que la très connue tobogan/togoban et plus encore spectacle/pestacle. Deux erreurs que font tout les petits francophones.
    Amusant de remarquer que l’accusatif ne pose pas de problème… Alors que les adultes ont tellement de mal à maitriser ce concept !

    amike,
    valer

    • cyrille, le praticien du bilinguisme

      Bonjour valer,
      Merci pour ces exemples francophones. Elle était également une adepte du pestacle mais ils ont disparu du programme. En ce moment, elle chante « La kalaviro povu, du du dum ».

      L’accusatif ne pose pas de problème à ce stade mais il en a posé tout au long de l’année. Je n’arrêtais pas de répéter « akuzativo » mais j’ai l’impression que cela s’estompe. Je ne dirais pas que le concept est maitrisé, surtout que l’accusatif espéranto est un concept « Trois pour le prix d’un ». Je pense simplement qu’un locuteur natif doit respecter la musique s’il veut chanter avec les autres même s’il ne cautionne pas les paroles. L’accusatif vient naturellement par l’habitude de répétition mais je ne suis pas certain que le concept soit appréhendé. Il est simplement présent dans la musique.

      Je serai curieux de l’avis de familles franco-allemandes à ce sujet.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *