browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Comment entrer dans le cerveau d’un petit bilingue ?

Posted by on 5 avril 2013

Je viens d’entrer dans le cerveau de Jenny, ma petite fille de 7 ans.

Comment est-ce possible ?

Je n’ai pourtant pas de scanner, pas de tomographie à positron ni d’imagerie à résonance magnétique. Pour être honnête, nous étions simplement dans son lit au moment de lire des histoires avant de dormir, et j’ai utilisé un simple conte de Perrault.

Lire des contes avant de dormir

Bon, même si c’est possible, vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt ?
Il faut savoir que je n’ai pas fait exprès. Il s’agit d’une conséquence de notre vie normale.
Jenny est bilingue précoce et grandit en deux langues. Le français est sa langue maternelle et l’espéranto est la langue que je lui parle. C’est sa langue paternelle pour ainsi dire.

Au moment de se coucher, elle choisit les livres qu’elle a envie de lire ou d’entendre. Quelle que soit la langue du livre, nous avons besoin de respecter notre régime linguistique. Quel que soit le livre, je m’adresse à elle en espéranto. Ce soir là, elle choisit La tre okupita araneo et un livre en français bien connu : Cendrillon.

La traduction à vue

Il s’agit heureusement d’un texte expurgé et assez simple car je dois le lire en espéranto à haute-voix. Je dois donc trouver une solution immédiate à tous les adjectifs et expressions comme une pantoufle de vair, un laquais, un habit de velours rouge et un col en dentelle. Et sans avoir le temps de consulter le dictionnaire. Comme si je passais ma journée à parler de citrouille et de broderie. J’ai des trucs pour progresser bien sûr. Ces lectures permettent d’enrichir mon vocabulaire dans la langue cible même si je fais parfois de gros contresens ou erreurs. Selon mon état de fatigue et ma connaissance du texte original, la citrouille peut se transformer en concombre !

Que se passe-t-il dans un cerveau bilingue

Jenny connaît l’histoire et sait désormais lire. Elle peut donc suivre le texte original, parfois commenter les choix de traduction, et parfois révéler ce qui se passe dans son cerveau.

Quand j’arrive à la phrase :

A peine le mariage célébré, la belle-mère fit éclater sa mauvaise humeur

elle est toute fière de dire que belle-mère se dit bela patrino. Sauf que c’est un calque et qu’il est erroné. belle-mère se dit bopatrino.
Cette erreur est intéressante à deux titres. Elle montre que le mot bopatrino n’est pas maîtrisé, mais surtout, l’erreur montre que la compréhension de belle dans le mot belle-mère est erronée.

Ainsi, on voit très clairement comment réagit l’enfant bilingue, comment il comprend chaque langue, quand il cherche à compléter ses champs sémantiques.

Je tenais à partager avec vous cet avantage incroyable. Avec du bilinguisme précoce, qui permet de regarder ce qui se passe dans le cerveau de votre enfant, vous pourrez améliorer leur maîtrise des raisonnements et des concepts. Vos enfants auront des des années d’avance sur les autres enfants en matière de réflexion et de puissance intellectuelle.

 

Image d'une poignée de billets

Des années d’avance donnent plus de pouvoir ?

Entraînez-vous à la traduction à vue

Prenez un article de journal ou un livre pour enfant écrit dans votre langue maternelle et commencez à le lire à haute voix dans la langue cible, votre seconde langue maternelle ou une langue apprise à l’âge adulte.

Normalement, vous allez bloquer assez vite car vous vous concentrez alternativement sur l’élocution et la lecture. Ce n’est pas la bonne manière de s’y prendre. Laissez-moi vous donner deux trucs d’interprète de conférence :

  1. Apprenez à lire plus vite, lisez la ligne en dessous de celle dont vous êtes en train de parle
  2. Apprenez à parler en ayant moins d’attention sur ce que vous dîtes

Bref, pour commencer, vous pouvez essayer de répéter simplement en français la ligne que vous venez de lire tout en lisant la ligne suivante dans votre tête. C’est une bonne préparation pour l’avenir.

Et dites-moi ce que vous pensez de cet exercice dans les commentaires.

mots clés :

ouvrez-cerveau-petit Découvrez
les 7 clés pour donner une seconde langue naturellement à votre enfant en vous inscrivant ci-dessous :
pour recevoir des conseils pour ouvrir le cerveau de vos enfants à 2 langues. En cadeau, je vous offre mon livre et des interviews inspirants ! Conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès et de modification de vos données que vous pouvez exercer dans chaque message reçu, et cette liste est déclarée à la CNIL sous le n°1652673.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *