browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Elle ne parle pas français ?

Posted by on 4 octobre 2013

Je ne m’adresse jamais à ma petite dernière, Jenny, en français. Elle est donc bilingue précoce. Quand je suis seul avec elle, je profite de ces moments privilégiés pour renforcer sa langue 2 et, de plus en plus, je lui demande de ne pas me répondre en français. Et je me débrouille pour ne pas interagir plus que de raisons avec les autres francophones. De cette manière, elle ne me répond plus en français. Je peux corriger des erreurs de grammaire et enrichir son vocabulaire car je l’emmène forcément dans des champs sémantiques dont elle n’a pas l’habitude.

jeu-enfants

Des effets de bord amusants

Cette attitude provoque des effets de bord assez amusants. Nous débarquons ce soir au point de rendez-vous de l’AMAP pour chercher nos légumes. Et voilà qu’un jeune chien se met à nous sauter dessus. Or Jenny a peur des chiens, ce qui n’échappe pas à la maitresse du chien qui est un peu gênée de l’effet produit.

Alors que nous collectons les légumes, et c’est toujours un défi de connaitre le mot fenouil, panais, navets, mizuna, mange-tout dans toutes nos langues, voilà que la dame s’approche de Jenny pour lui expliquer que le chien est tout fou, qu’il n’est pas méchant et qu’il voulait jouer.

Jenny a horreur que des inconnus lui adressent la parole. Je suis donc obligé de lui parler et je ne déroge jamais à mon régime linguistique. Je n’utilise pas le français avec elle, même en présence de gens qui ne me comprennent pas. C’est ainsi. L’intérêt de mon enfant passe avant ce que peuvent penser les autres.

La dame me demande immédiatement :
Elle ne parle pas français

Comment pourrait-on ne pas parler français en grandissant en France ?

Pour un enfant qui grandit dans un pays, il est quasiment impossible de ne pas apprendre la langue dominante du milieu si elle est scolarisée dans cette langue. Penser qu’une enfant qui grandit ici puisse ne pas parler français est pourtant un réflexe que je rencontre assez souvent. Bien sûr qu’elle apprend le français à l’école !

J’imagine que c’est un raisonnement qui suit le chemin de moindre résistance. C’est le plus simple, même dans une région qui était bilingue.

Bref, ce n’est pas gagné pour faire connaître le bilinguisme précoce. Il y a tant d’idées reçues à ce propos.

Et vous, vous est-il arrivé (à tort) de penser qu’un enfant ne pouvait vous comprendre ?

ouvrez-cerveau-petit Découvrez
les 7 clés pour donner une seconde langue naturellement à votre enfant en vous inscrivant ci-dessous :
pour recevoir des conseils pour ouvrir le cerveau de vos enfants à 2 langues. En cadeau, je vous offre mon livre et des interviews inspirants ! Conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès et de modification de vos données que vous pouvez exercer dans chaque message reçu, et cette liste est déclarée à la CNIL sous le n°1652673.

One Response to Elle ne parle pas français ?

  1. Anonima

    Comment cette dame devait-elle deviner que Jenny était française ou alors vivait en France?…
    Il peut très bien s’agir d’un enfant étranger, ou qui arrive d’un pays étranger et qui ne connait pas ou pas encore la langue locale. De plus, le fait qu’elle s’adresse à Jenny dans une langue et que vous, parliez instantanément à Jenny dans une autre, donne l’impression que vous êtes en train de lui traduire le propos de la dame ; ce qui suppose que Jenny n’est pas francophone et qu’elle n’a pas compris un traître mot de ce que la dame lui a dit. Cette dame ne pouvait pas non plus savoir que Jenny avait besoin qu’on la rassure quand des inconnus lui parlent, dans la mesure où cette même dame ne comprend pas votre langue commune et ne sait pas ce que vous lui avez dit exactement.
    En gros vous êtes en train de demander aux gens de deviner le contenu de vos choix familiaux. Dans la mesure où les gens que vous rencontrez ne connaissent pas votre vie, la réaction de supposer que l’enfant n’est pas francophone, est purement logique.
    Je ne suis pas non plus d’accord avec le fait qu’un enfant sache forcément s’exprimer dans la langue de scolarisation. ça demande déjà un certain nombre d’années, dans le cas par exemple d’un enfant qui était déjà scolarisé auparavant dans une autre langue. Ensuite, dans les ex-colonies, de nombreux enfants qui sont scolarisés en français ou en anglais sont incapables de s’exprimer « fluently » dans ces langues parce qu’ils parlent plutôt leur langue maternelle à la maison en dehors de leur temps scolaire (et on passe en fait plus de temps à la maison qu’à l’école). Du coup je ne crois pas que ce soit une telle évidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *