Se moquer de PEGIDA

J’avais prévu de vous parler de mon défi actuel : lire un livre en allemand de 350 pages en un mois. C’est partie remise. L’actualité chez Charlie Hebdo m’oblige à donner la priorité au mouvement Pediga.

J’étais la semaine dernière avec des amis allemand et je lisais un livre sur la chute de la RDA.
Savez-vous qu’elle a démarré par des manifestations, à Dresde, tous les lundi ?

Et voici qu’en ce moment, des manifestations font parler d’elles à Dresde, tous les lundi.

Le phénomène Pegida : Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident

Comme je n’écoute pas les médias et que j’étais occupé à lire mon livre sur la chute de la RDA, je ne connaissais pas Pegida. C’est un acronyme qui signifie Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident.

Tous les lundi, ils défilent à Dresde pour faire connaître leurs revendications et leur rejet de l’islamisation de l’occident. Sauf qu’il n’y a pas de musulmans à Dresde comparé au reste de l’Allemagne. Leurs idées se propagent petit à petit dans le reste du pays, aussi bien chez ceux qui les soutiennent que ceux qui s’en moquent.

Tegida, les anti-pediga

Les anti-Pegida étaient nombreux dans pas mal de villes, au point qu’ils étaient plus nombreux que les Pegidaa. Bref, voilà un phénomène que je trouvais intéressant à étudier.

Sans compter qu’un peu partout apparaissent des quelque chose-ida. À Münster, le mouvement s’est ironiquement baptisé Tegida: Les Européens tolérants contre la crétinisation de l’Occident.

C’est ainsi qu’en pleine tempête de neige, j’ai découvert Schneegida (Schnee signifie la neige si vous l’avez manqué).

Schneegida ou les flocons qui vous pourrissent la vie sur la route

Un ami m’a expliqué le concept de cette blague :

  • Au début, ce ne sont que quelques flocons,
  • les premiers arrivent et appellent leurs copains,
  • de plus en plus de flocons tombent,
  • au point qu’on ne reconnaît plus le paysage !

On trouve pas mal de variantes ironiques (Ma traduction). Voici quelques morceaux choisis :

Je suis tolérant, j’aime la neige mais quand elle reste à l’étranger.

J’aime la neige mais quand elle est bien blanche et toute propre.
Cherchez #schneegida et vous verrez.

Alors, on se fait une manifestation pour protester contre la neige en hiver?

C’est absurde, n’est-ce pas ? C’est le propre de l’ironie. Être mort de rire n’a jamais tué personne.
On a bien rigolé en parlant de schneegida. En attendant que la neige cesse et que les services de déneigement maitrisent la situation.

Les allemands ne sont pas différents de nous. Au moment où la neige tombe, c’est la bazar partout.

Observer la France depuis l’Allemagne

J’avais l’intention d’observer comment l’Allemagne allait réagir. Les Pegida seraient-ils plus nombreux que les anti ? Combien de quelque chose-ida ? Les blagues sont-elles marrantes et compréhensibles ? Faire rire n’a jamais tué personne. Jusqu’au 7 janvier 2015.

Malheureusement, j’ai bien peur que l’après 7 janvier 2015 n’ait plus rien à voir avec l’avant et que les questions que je me posaient soient sans importance. Les attentats en France auront un impact en Allemagne sur les Pegida et anti. Dans tous les cas, je tiens à ma liberté d’expression.
En tant que responsable de la publication sur nos blogs, je ressens une profonde tristesse.

rassemblements-en-hommage-a-charlie-hebdo-37887-600-600-F

Je veux recevoir les prochains articles par mail
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire