Mon avis sur le spectacle bilingue des premières AbiBac

image du spectacle en allemand

Un seul non fou dans cette ville de cinglés

J’ai assisté au spectacle franco-allemand des premières AbiBac et de leurs correspondants.

Mon avis à propos du spectacle

J’ai surtout trouvé incroyable tout ce qu’ils ont réussit à faire en seulement une semaine.

Dans l’ensemble, j’ai très bien compris le spectacle. La seule scène qui m’a posé problème était un extrait de l’avare de Molière. En général, les français parlaient allemand et inversement, sauf exceptions. Celle qui la jouait étant française, la scène était en allemand. Ce n’était pas vraiment malin, puisqu’il faut des connaissances culturelles pour comprendre le rapport et qu’à l’origine, Molière est en français. Personne ne pouvait reconnaître la scène en allemand !

Pourtant, ma sœur, qui a un niveau d’allemand plutôt moyen m’a dit avoir pratiquement tout comprit.

Ma scène préférée était une scène entièrement jouée en français qui contenait uniquement des jeux de mots sur la marche et la course. Cette scène était vraiment bien trouvée. Elle se déroule dans une ville de fous qui passent leur temps à courir. C’est alors qu’une « personne normale » se retrouve en plein milieu de cette foule hystérique. Elle rencontre alors un banquier qui lui explique la situation. Ma phrase préférée était : « le fou n’aime pas la marche parce qu’il la rate ».

Quelques autres scènes étaient moins réussites et moins drôles, mais l’ensemble était superbe. En plus, elles ont vraiment été écrites par des lycéens en une semaine.

Il y avait aussi beaucoup de chorégraphies qui était bien travaillées et synchronisées. Elles aussi s’inscrivaient bien dans le rythme du spectacle et rajoutaient de l’énergie.

image chorégraphie

Une des chorégraphies du spectacle

L’entrée était gratuite mais grâce au plateau à la fin du spectacle, ils ont pu s’offrir une séance de bowling et il leur restait encore un peu. Une organisation à l’allemande, donc…

Qu’est-ce que cette pièce apporte ?

Le spectacle montre ce que peuvent faire des lycéens de 2 pays différents ensemble en une semaine. Il permet de se rendre compte du niveau des premières AbiBac et montre, pour certains, que l’on est pas obligé d’avoir un niveau exceptionnel pour réussir à faire un beau spectacle dans une ambiance de fête.

On apprend aussi comment les adolescents voient l’argent (pour les adultes) et combien il est présent dans notre vie. Je trouve qu’ils ont traités tous ses thèmes et aspects, autant positifs que négatifs, les clichés et toutes les situations qui vont avec.

Cela m’a vraiment motivé pour participer à ce programme atypique l’année prochaine !!!

Je veux recevoir les prochains articles par mail
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Laisser un commentaire